CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

vendredi 29 novembre 2013

L'OCDE décrypte les régimes de retraite

L'OCDE a publié son rapport sur les retraites. L'organisation internationale demande notamment à la France d’accélérer le rythme des réformes.

L'OCDE souligne que les récentes réformes des systèmes de retraite ont contribué à contenir la hausse des coûts futurs résultant du vieillissement de la population et de l’allongement de l’espérance de vie au sein des pays membres. L'organisation s'inquiète du maintien du niveau de vie des retraités et demandent la mise en oeuvre de politiques adaptées pour éviter une hausse de l'inégalité et de la pauvreté parmi les retraités.

Selon le rapport, l'âge moyen de départ à la retraite pourrait être d'au moins 67 ans, pour les hommes comme pour les femmes, d’ici 2050. Cela représente un recul de l’âge de la retraite, par rapport aux niveaux actuels, d’environ 3.5 années en moyenne pour les hommes et 4.5 années pour les femmes.

Le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, souligne que « l’augmentation de l’âge de la retraite et le développement des régimes des retraites privées sont des mesures qui vont dans la bonne direction, mais seules, elles ne seront pas suffisantes », a déclaré « Les gouvernements doivent tenir compte des effets à long terme sur la cohésion sociale, les inégalités et la pauvreté. Garantir à chacun un niveau de vie décent après une vie de travail doit être au cœur des politiques publiques ».

Toujours selon l'Organisation, les bas salaires ont en grande partie été protégés contre les baisses de prestations dans la plupart des pays de l’OCDE et ils bénéficieront d’une retraite représentant environ 70 % de leurs revenus d’activité pour une carrière complète. Il est à souligner que les salaires moyens ne recevront en moyenne que 54 % de leurs revenus d’activité lorsqu’ils seront à la retraite, risquant ainsi de voir leur niveau de vie chuter de façon importante après avoir quitté le monde du travail. De la même façon, les hauts revenus ne recevront que 48 % de leurs revenus d’activité mais ils sont moins vulnérables grâce à des économies personnelles et des investissements plus importants.alors qu’il était de 15.1 % en 2007, et il a reculé dans 20 pays, n’augmentant qu’au Canada, en Pologne et en Turquie. En fait, les enfants et les jeunes sont aujourd’hui confrontés à un risque de pauvreté supérieur, de 13.4 % et 13.8 % respectivement.L'OCDE souligne que le taux de pauvreté parmi les retraités a reculé, s’établissant à 12.8 % en 2010.

L'OCDE réclame des efforts en matière de coûts de gestion des régimes de retraite personnels et professionnels.

Le rapport analyse l’impact de la propriété du logement et du patrimoine financier sur les revenus des retraités. Environ 77 % des plus de 55 ans sont propriétaires de leur logement, alors que la proportion n’est que de 60 % chez les moins de 45 ans, bien que plus d’une personne sur cinq parmi les personnes âgées propriétaires de leur logement, en Europe continentale, continue de rembourser son emprunt.

Le rapport constate que le patrimoine financier des retraités est très inégalement réparti, à l’intérieur même des pays et entre pays.

L'OCDE a mis en place un comparateur très ludique pour analyser la situation des différents pays.



Enregistrer un commentaire