CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 5 novembre 2013

Les 3900 milliards d'euros des ménages français


Les ménages réduisent leur effort d'épargne sous la pression de la stagnation des salaires et de l'augmentation des impôts. Au deuxième trimestre, tous le supports ont été touchés avec un recul des OPCVM monétaires et des comptes à terme. Les actifs dits risqués sont également en décollecte avec -1,8 milliard d'euros dont 1,7 milliard d'euros pour les titres de créances et de -0,9 pour les actions cotées.

Au deuxième trimestre, le montant des placements financiers des ménages français ont atteint 3 893 milliards d'euros. 1031 milliards prennent la forme de placements liquides dont 320 milliards d'euros au titre des dépôts à vue, 63 au titre du numéraire (billets et pièces) et 625 milliards d'euros au titre des livrets et compte d'épargne logement.

Les autres actifs non risqués représentent 1565 milliards d'euros dont 1276 au titre du fonds euros de l'assurance-vie et 213 milliards d'euros au titre des plans d'épargne logement et des plans d'épargne populaires.

Les actifs liquides et risqués s'élèvent à 496 milliards d'euros dont 150 au titre des actions cotées et 282 milliards d'euros au titre des OPCVM non monétaires.

Les autres actifs risqués pèsent 800 milliards d'(euros dont 575 au titre des actions non cotées et autres participations et 224 au titre des unités de compte des contrats d'assurance-vie.

Les flux de placements financiers sont passés de 28,5 à 16,9 milliards d'euros du 1er au deuxième trimestre. Le patrimoine financier brut est passé de 3881 à 3893 milliards d'euros sur la même période.

Le taux d'épargne des ménages est de 16 % du revenu disponible brut contre 15,9 % au premier trimestre.

lire la note de la Banque de France
Enregistrer un commentaire