CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

vendredi 8 novembre 2013

Le déblocage de l'épargne salariale fait du surplace


Selon le baromètre 2013 du Club de l’Epargne Salariale animé par Natixis, réalisé en collaboration avec Harris Interactive, 45 % des salariés déclarent en 2013 bénéficier d’un dispositif d’épargne au sein de leur entreprise contre 31 % en 2011 et 33 % en 2010.

lire l'enquête 

Sans surprise au vu des résultats Le baromètre constate un  développement de l’utilisation du PEE et du PERCO. L’investissement dans le PEE s’élève à 81 % contre 64 % en 2011 et à 44 % dans le PERCO contre 35 % en 2011.

Près de six salariés sur dix (56 %) déclarent bien connaître les dispositifs d’épargne salariale (PEE, PERCO, PERE, PEI).

Le premier objectif de ce type de placements est la création d’un complément de revenu pour la retraite (60 % du panel). La constitution d’un capital pour réaliser de grosses dépenses se place en deuxième position, devant les dépenses liées à la dépendance (+9%) et l’acquisition de la résidence principale.

Le baromètre 2013 du Club de l’Epargne Salariale souligne que huit salariés sur dix ont entendu parler du déblocage exceptionnel.  Selon Natixis, à fin octobre, 280 millions d’euros ont été remboursés. Le seuil des 20 000 euros n’a concerné que 1,4 % des demandes. 25 % des demandes ont été inférieures à 1 000 euros, près de la moitié se situait entre 1 000 et 5 000 euros. Le montant moyen des déblocages s’élève à ce jour à 4 000 euros. Natixis représentant 20 % du marché, on peut évaluer à fin octobre à 1,4 milliard d'euros soit encore loin des 3 à 4 milliards 'euros escomptés.
Enregistrer un commentaire