CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mercredi 11 décembre 2013

Les raisons de l'échec de l'épargne salariale

La fin du déblocage salarial interviendra d’ici quelques jours, le 31 décembre. A priori, environ 1,5 milliard d’euros sur une dizaine de milliards d’euros potentiellement déblocable l’ont été. Le Gouvernement n’avait pas fixé d’objectif chiffré. Il n’en demeure pas moins que le déblocage de l’épargne salariale s’émousse. En 2008, le déblocage avait porté sur 3,5 milliards d’euros et en 2003/2004 sur 7 milliards d’euros.

Plusieurs raisons expliquent le faible engouement de ce déblocage.

Le contexte

En période de crise, il y a la volonté de maintenir un niveau élevé d’épargne. L’épargne salariale n’est pas le Livret A. De ce fait, elle est utilisée non pas pour consommer mais pour financer des investissements.
Lors des précédents déblocages, les Français avaient replacé leur épargne salariale sur d’autres supports 
d’épargne.

Le manque d’information et complexité

Les sommes sont versées au printemps et durant l’été sur les plans ‘épargne salariale. Les salariés n’entendent plus trop parler de leur épargne salariale. Les gestionnaires de leur épargne n’ont guère communiqués sur le sujet.

La loi impose la conservation des factures pour prouver la réalisation des achats. C’est dans les faits peu contraignants mais cela peut freiner les ménages. En outre, il faut débloquer en une fois des sommes qui 
pourront être affectées à plusieurs achats.

Un outil utilisé à de nombreuses reprises qui s’émousse

Les 10 millions de personnes qui ont un produit d’épargne salariale ne sont pas obligatoirement celles qui sont les plus entravées dans leur consommation : salariés des grandes entreprises
En 2008, 1,6 million de salariés avaient débloqués  avec à la clef 3,5 milliards d’euros sortis de l’épargne salariale sur 8 projetés. 80 % avaient été replacés sur d’autres supports d’épargne. 4 % de l’encours avaient été débloqués contre 10 % espéré.

En 2004, 7 milliards avaient été débloqués, mais seuls 1,5 à 2,5 milliards avaient été réinjectés dans l'économie.


Il y a de nombreuses manières de débloquer son épargne salariale

L’argent sur l’épargne salariale n’est bloqué que 5 ans. Il y a donc la possibilité d’avoir un volant libérable chaque année auquel s‘ajoute des cas de déblocages permanents : achat d’un logement ou travaux, événement familial.

Enregistrer un commentaire