CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 30 décembre 2013

Premier bilan de la bourse de Paris en 2013



En 2013, il fallait miser sur les actions. La hausse devrait être supérieure à 15 % après + 12 % en 2012. L'année 2013 a été marquée par le rattrapage de titres qui avaient été chahutés ces dernières années. Ainsi, Alcatel a progressé de 234 %, les financières se sont reprises avec + 50 % pour le Crédit agricole, + 49 % pour AXA ou + 46 % pour la Société Générale. De valeurs en difficulté comme Carrefour a attiré les investisseurs avec une hausse de 46 %. Renault a obtenu une hausse de 43 %. L’aéronautique continue de progresser avec + 89 % pour EADS et + 52 % pour Safran.

En revanche, le pétrole n'attire plus ; Technip étant en retraite de 25 % et Vallourec chute de 1,85 %. L'agro-alimentaire n'est pas en grande forme, Danone ne progresse que de 2,33 % et Pernod Ricard recule de 14,55 %. L'acier connait un repli ; Arcelor-Mittal cède près de 4 %. Le luxe n'est plus au top avec un recul de 6 % pour LVMH.

Ces résultats sont liés au recul des cours des matières premières et à la diminution de la croissance dans les pays émergents. Il y a aussi des corrections après de fortes hausses comme pour Essilor (baisse de près de 1 % en 2013). En revanche, la diminution des facteurs de crise financière a profité aux valeurs financières qui avaient été massacrées en 2011 et 2012. Les banques disposent encore d'un potentiel de croissance même si une éventuelle remontée des taux pourraient les handicaper en 2014.

Au niveau de l'automobile, Renault a profité de son alliance avec Nissan et de la réussite de DACIA. par ailleurs, le léger rebond du marché européen lui a également profitable tout comme la signature du partenariat en Chine. Les nouveaux modèles de Renault ont été également bien accueilli. la marque devra néanmoins confirmé ce rebond en 2014.

EDF qui s'est valorisée de plus de 78 % a surfé sur les hausses de tarif et sur la baisse des cours de l'énergie. Il s'agit également d'une correction car depuis 2007 le cours avait perdu plus de 67 %. Une éventuelle cession partielle de l4Etat est également anticipée.
Enregistrer un commentaire