CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 29 novembre 2012

Mortalité en baisse en 2011


Selon les dernières statistiques publiées par l"INSEE, en 2011, 545 057 personnes sont décédées en France, dont 534 795 en métropole.

Le nombre de décès a diminué de 1,1% par rapport à 2010 après quatre années consécutives d'augmentation.

Le pic du nombre de décès se situe à 86 ans pour les hommes et 91 ans pour les femmes. LA génération la plus touchée par la mortalité chez les femmes est de 1920. En 2010 et en 2011, ce sont les hommes nés en 1925 qui décèdent le plus.

En 2011, 57,5% des décès ont lieu à l'hôpital ou en clinique privée, soit un peu plus qu'en 2001 (56,8%). La part des décès dans les maisons de retraite augmente, atteignant 11,6% (contre 10,0% en 2001), alors que celle des décès à domicile diminue pour s'établir à 25,1% (contre 26,7%). La part des décès sur la route ou dans un lieu public a très légèrement diminué entre 2001 et 2011 (de 2,0% à 1,5%), résultat des campagnes contre la mortalité sur la route.

En 2011, le nombre de décès d'enfants de moins d'un an diminue de 5,9% par rapport à 2010, pour la deuxième année consécutive et après quelques années de stagnation. Il est pour la première fois sous la barre des 3 000.

On meurt plus au mois de janvier. C'est en juin ou septembre où on meurt le moins. Ces mois représentent chacun un peu moins de 8% des décès de l'année. Dans les départements d'outre-mer, le nombre de décès est au contraire plus élevé pendant les mois d'été.
Enregistrer un commentaire