CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 19 novembre 2012

La lettre mensuelle de Generali Investments Europe

Au sommaire de la lettre mensuelle de Generali Investments Europ du mois de novembre

vue d'ensemble

Les marchés financiers ont connu un mois d'octobre en deux temps : les actifs risqués ont initialement continué leur progression, avant toutefois de céder la plupart du terrain gagné vers la fin du mois.États-Unis

La croissance du PIB réel américain s'est accélérée au cours du dernier trimestre. La question est de savoir si ce regain de dynamisme peut s'inscrire dans la durée.Zone euro

En octobre, les indicateurs clés de sentiment ont déçu et les anticipations ont enregistré une moindre amélioration que prévu.

Japon

Le Japon a été confronté à une série de statistiques extrêmement mauvaises. Nous prévoyons désormais une croissance sensiblement négative du PIB de moins de -2,5% t/t en rythme annuel au troisième trimestre et une récession pour le reste de l'année.

Chine

Les dernières statistiques macroéconomiques ont révélé plus de signes de stabilisation en Chine, ce qui étaye notre opinion selon laquelle l'économie devrait atteindre le creux de la vague au quatrième trimestre.

Actions

Le scepticisme des investisseurs reste important à en juger par leurs positionnements vis-à-vis des actions et par les valorisations des actions européennes.

Obligations

Les marchés obligataires ont fait preuve d'attentisme en octobre. En dépit de la légère augmentation des rendements des pays « core » et de la contraction des spreads souverains, les investisseurs demeurent dans l'attente de la demande d'aide de l'Espagne.

Obligations d'entreprises (non financières)

Selon notre scénario central, l'Espagne va demander une aide avant la fin de l'année, ce qui devrait se traduire par un regain d'appétit pour le risque sur les marchés. Les spreads de crédit devraient selon nous en bénéficier également même si, à leurs niveaux actuels, ils sont déjà proches de leur juste valeur.

Obligations d'entreprises (financières)

En dépit d'un environnement de marché moins favorable aux actifs risqués, les obligations « financières senior » se sont une fois encore bien comportées en octobre.Devises

L'euro a continué de s'apprécier face aux autres principales devises, tout en ayant toutefois plus récemment reperdu la plupart du terrain gagné face au dollar américain.
Enregistrer un commentaire