CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 15 novembre 2012

Les Français et leurs dettes


Selon l'INSEE, 47 % des ménages vivant en France avaient, début 2010, au moins un emprunt en cours de remboursement, pour des raisons privées ou professionnelles. Le montant moyen d'endettement restant à rembourse s'élève à 61 900 euros. Pour la moitié d'entre eux, ce montant est inférieur à 20 900 euros. La dette privée restant à rembourser s'élève en moyenne à 54 000 euros ; à titre professionnel, l'endettement s'élève en moyenne à 83 600 euros et ne concerne que 2 % des ménages. La part de ménages détenteurs d'un crédit à la consommation, diminue quand le patrimoine financier augmente. Ainsi, plus d'un tiers des ménages qui a d'un patrimoine financier inférieur à 7 500 euros (soit 44 % des ménages) a contracté au moins un crédit à la consommation. En revanche, à partir de 45 000 euros de patrimoine financier, cette proportion diminue jusqu'à atteindre 12 % des ménages dont le patrimoine financier est supérieur à 450 000 euros (moins de 2 % des ménages). À l'inverse et assez logiquement, la proportion de ménages endettés pour le logement est faible chez les ménages ayant un faible patrimoine financier : 16 % des ménages possédant moins de 3 000 euros de patrimoine financier (30 % des ménages) ont au moins un crédit à l'habitat, contre plus d'un tiers parmi ceux dont le patrimoine financier dépasse 7 500 euros. L'endettement est fonction de l'âge. Les moins de 44 ans sont essentiellement endettés pour acquérir un logement. Début 2010, plus de deux ménages sur trois dont la personne de référence est âgée de 35 ans à 44 ans sont endettés, pour un motif privé ou professionnel. La moitié d'entre eux ont contracté un crédit à l'habitat, notamment pour l'acquisition de leur résidence principale. Les ménages dont la personne de référence à moins de 24 ans, sont en revanche relativement plus nombreux à détenir au moins un crédit à la consommation. Leur endettement est généralement faible : pour plus de la moitié d'entre eux il s'élève à moins de 3 000 euros. Au-delà de 45 ans, l'endettement diminue pour atteindre un point bas après 65 ans. L'endettement est bien évidemment fonction du niveau de revenu. Début 2010, 45 % des ménages endettés sont confrontés à un encours total de crédits inférieur à 15 000 euros. 21 % de ces ménages doivent rembourser plus de 100 000 euros. L'encours d'endettement est croissant avec le niveau de vie : parmi les ménages endettés dont le niveau de vie est supérieur à 30 000 euros, 41 % ont plus de 100 000 euros de dette, contre 13 % des ménages dont le niveau de vie est inférieur à 10 000 euros. L'encours augmente le patrimoine financier. Un tiers des ménages endettés qui ont moins de 3 000 euros de patrimoine financier doivent également rembourser moins de 3 000 euros. À l'inverse, près de 40 % des ménages possédant le patrimoine financier le plus élevé ont plus de 100 000 euros d'endettement. Quatre ménages endettés sur cinq ont des remboursements annuels qui représentent moins de 30 % de leur revenu. Pour un tiers d'entre eux, ce taux d'effort est inférieur à 10 %. . L'endettement varie en fonction du statut professionnel. Ainsi, plus de 70 % des ménages dont la personne de référence est agriculteur, artisan ou commerçant sont endettés mais l'endettement est avant tout de nature professionnelle. Les cadres et les professions libérales sont endettés pour un motif immobilier (respectivement 57 % et 52 %) et les ouvriers qualifiés contractent surtout des crédits à la consommation (45 %).  
Enregistrer un commentaire