CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 19 novembre 2012

La lettre de Generali Investments


Les équipes de Generali Investments Europe décryptent l'actualité économique et financièredans le cadre de leur lettre hebdomadaire.

Lire la lettre

Les indices boursiers ont fini en baisse cette semaine faisant suite à une inquiétude nouvelle vis-à-vis de la situation économique mondiale et de la situation en Grèce. Tout d’abord, en Europe, les prévisions de croissance ont été revues à la baisse et Mario Draghi, qui a opté pour un statuquo de la politique monétaire, a relevé que les derniers indicateurs montraient que les conséquences de la crise avaient atteint l’Allemagne. Aux Etats-Unis, les marchés qui redoutaient un comptage des voies pour l’élection présidentielle ont, certes, été rassurés mais cela n’a pas fait le poids face à l’inquiétude de ne pas trouver un accord avant la « fiscal cliff » (fin des exemptions d’impôts et de baisse des dépenses). Si aucun accord n’est conclu, en raison de la cohabitation au Congrès (la Chambre des Représentants est républicaines), la « fiscal cliff » pourrait conduire le pays en récession mais cela est assez peu probable. En outre, le président Barack Obama souhaite relever certains taux d’imposition tels que ceux adossés aux dividendes et aux gains en capital ce qui pourrait peser sur l’évolution des marchés. Enfin, en Asie, se pose la question de la transition politique en Chine. Le nouveau gouvernement chinois devra faire face à de nouveaux défis dont le vieillissement de la population et le probable ralentissement de l’économie. De plus, l’émergence d’une classe moyenne éduquée fait naitre de nouvelles pressions sur le gouvernement en termes d’écologie, de santé et de systèmes de retraite.

Lire la lettre
Enregistrer un commentaire