CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

vendredi 21 décembre 2012

La semaine économique et financière vue par le Cercle


La semaine a été rythmée par la bonne tenue de la bourse de Paris qui s’est installée au-dessus de 3600 points avec une hausse de 15 % depuis le début d’année.

L’INSEE tout en soulignant que la France échappera à la récession en 2013 a souligné que l’année prochaine sera très difficile avec une croissance de 0 à 0,2 % inférieure aux prévisions du Gouvernement (0,4 %) ce qui rendra très délicat l’obtention du 3 % de déficit public. Autre mauvaise nouvelle, le chômage devrait continuer à augmenter pour s’établir autour de 10,9 % en 2013. néanmoins, l’INSEE considère que la zone euro pourrait sortir de la récession l’année prochaine.

La zone euro donne des signes encourageant avec la stabilisation de la situation sur le front des dettes souveraines et le ralentissement de l’inflation occasionné certes par la récession. Les données publiées par Eurostat cette semaine ont montré que l'ajustement des coûts salariaux se poursuit dans la périphérie de la zone euro. Si les exportations allemandes s’essoufflent légèrement, l’économie allemande devrait rester le moteur de la zone euro.

L’actualité économique et financière de la semaine a été également marquée par la publication du rapport du Conseil d’Orientation des Retraites relatif aux projections financières. Avec un possible déficit d’une quarantaine de milliards d’euros à l’horizon 2020, ce rapport induit la nécessité d’une nouvelle réforme pour 2013. Le Gouvernement a prévu de lancer une concertation sur ce sujet au début de l’année.

La croissance aux Etats-Unis reste soutenue avec en outre un bon résultat pour la consommation au moment même où les négociations sur le plan budgétaire de 2013 patine entre républicains et Démocrates.

Les dépenses des ménages américains ont augmenté en novembre à leur rythme le plus fort en trois ans avec en parallèle une augmentation des revenus. De ce fait, la croissance devrait se maintenir au quatrième trimestre. Le département du Commerce a annoncé vendredi une hausse de 0,4% des dépenses de consommation des ménages le mois dernier, après une baisse de 0,2% en octobre.

Ajustées de l'inflation, les dépenses des ménages ont progressé de 0,6%, leur plus forte hausse depuis août 2009, après avoir reculé de 0,3% en octobre.

Les revenus des ménages ont également augmenté, de 0,6% en novembre soit le meilleur résultat depuis le mois de février. Cette reprise de la consommation apparaît relativement saine du fait que le taux d'épargne des ménages a légèrement augmenté, passant de 3,4% en octobre à 3,6% en novembre.

A suivre dans les prochains jours

En France, la publication de l’évolution des permis de construire et des mises en chantier pour le mois de novembre, l’enquête de conjoncture auprès des ménages pour le mois de décembre, la dette des administrations publiques au sens de Maastricht en ce qui concerne le troisième trimestre, les prix à la production dans l'industrie du mois de novembre et le nombre de demandeurs d'emploi au mois de novembre. Vendredi prochain, l’INSEE devrait communiquer les résultats détaillés du PIB du troisième trimestre et la consommation des ménages de novembre.      
Enregistrer un commentaire