CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 6 décembre 2012

La croissance de la zone euro impactée par le prix du pétrole et la crise des dettes publiques


L'INSEE a publié une étude détaillée sur les conséquences de l'augmentation du prix de pétrole et de la dette publique sur l'activité.

L'INSEE souligne que "deux facteurs particuliers auraient freiné  l’activité ces deux dernières années : la hausse des prix du pétrole et des matières premières et la crise des dettes souveraines en zone euro".   La hausse des prix du pétrole et des matières premières  a impacté d’un quart de point de produit intérieur brut (PIB) en zone euro (un peu plus en France ou en Allemagne), aussi bien en 2011 qu’en 2012.

La crise des dettes souveraines en zone euro qui s’est manifestée par l’augmentation des taux souverains dans les pays du Sud de l’Europe a pénalisé  l’investissement. La hausse des taux  a provoqué une perte de  0,9 et 1,4 point de PIB en 2012  à l’Italie et à l’Espagne. En revanche, les faibles taux  auraient un peu soutenu la croissance en France et surtout en Allemagne, leurs dettes publiques ayant statut de valeur refuge.

Les politiques d'assainissement budgétaire  auraient réduit la croissance de plus d’un point de PIB en Italie et en Espagne et de 0,8 point  en France.

Selon l'INSEE, "au total, en France, l’ensemble de ces chocs aurait freiné l’activité à hauteur de 0,7 et 1,1 point de  croissance  en 2011 et 2012, l’effort de consolidation y contribuant pour moitié en 2011 et aux trois quarts en 2012".

Consulter INSEE Analyses du mois de décembre 2012
Enregistrer un commentaire