CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 15 mai 2012

La lettre de Generali Investments


Comme chaque semaine, les équipes de Generali Investments décryptent l'actualité économique et financière à travers leur lettre

Les marchés boursiers ont tous connus un repli de leurs indices cette semaine. Cette baisse générale a plusieurs causes. Les investisseurs s’interrogent sur l’avenir européen de la Grèce. La Grèce est redevenue un sujet d’inquiétude majeur pour les marchés après les élections législatives à cause de la montée en puissance des partis anti-austérités et de l’échec successif des partis politique pour la formation d’un nouveau gouvernement. De nouvelles élections devraient probablement avoir lieu courant juin. Le scénario d’une sortie de la Grèce de l’euro hante les investisseurs. Parallèlement, l’Espagne continue d’affecter les marchés après la nationalisation de Bankia, la quatrième banque du pays et l’annonce de nouvelles réformes bancaires qui imposent aux banques d'augmenter leurs provisions pour se protéger des pertes croissantes sur leurs prêts toxiques dans l'immobilier. Par ailleurs, la Chine, première puissance des économies émergentes, montre des signes de faiblesse qui commence à poser questions aux investisseurs. Au vue des indicateurs récemment publiés, la question prioritaire pour le pays n'est pas l'inflation mais plutôt comment maintenir la croissance économique ; cela pourrait contraindre le gouvernement à faire pression sur la Banque populaire de Chine pour assouplir davantage sa politique monétaire. Un assouplissement monétaire paraît d'autant plus nécessaire que l'économie chinoise est de moins en moins tirée par la croissance des exportations, qui souffrent de la crise de la dette en Europe, et peine à trouver un relais dans la demande intérieure. La fin de semaine a été marquée par un nouveau scandale financier avec la perte de 2 milliards de dollars chez J.P Morgan & Chase à la suite d’une mauvaise stratégie de couverture et des prises de positions importantes sur les dérivés de crédit. La situation restera probablement assez tendue et l’attentisme sera de mise du fait du peu de visibilité.

Lire la lettre de Generali Investments
Enregistrer un commentaire