CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 31 octobre 2013

Les cadres tirent la langue, leurs salaires sont en baisse en 2011


La crise impacte le niveau de vie de la classe moyenne et en particulier des cadres. Ainsi, selon une étude de l'INSEE? en 2011, après amélioration de  + 1,0 % en euros constants en 2010 succédant à deux années de repli (- 0,5 % en 2008, - 1,6 % en 2009), le pouvoir d’achat du salaire moyen des cadres baisse de nouveau de 1,5 % en 2011. Cette évolution plus cyclique des rémunérations des cadres s’explique largement par la part variable du salaire, plus élevée pour les cadres que la moyenne. Les salaires moyens des cadres baissent dans tous les secteurs sauf dans les activités financières et d’assurance (+ 0,6 % en euros constants). Le salaire net d'un cadre est de 3 988 euros en 2011 contre 3 964 euros en 2010. La baisse est liée à la prise en compte de l'inflation.

Pour l'ensemble des salariés du privé et des entreprises publiques, en 2011, en France (métropole et DOM), le salaire moyen pour un équivalent temps plein est de  2 830 euros par mois en brut et 2 130 euros nets de tous prélèvements à la source.

En euros courants, le salaire  moyen en EQTP progresse un peu plus en 2011 qu’en 2010 (+ 2,3 % contre + 2,0 %). Mais cette hausse des salaires intervient dans un contexte d’augmentation de l’inflation : en moyenne, + 2,1 % en 2011 après + 1,5 % en 2010. De ce fait, le salaire net moyen ralentit pour la deuxième année consécutive en 2011. Sa progression est limitée à 0,2 % en euros constants, après + 0,5 % en 2010 et + 1,2 % en 2009.

 lire la note de l'INSEE  
Enregistrer un commentaire