CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 17 octobre 2013

La France toujours à la traîne en matière de balance commerciale


L'Europe et la zone euro améliorent leur situation commercial avec une excédent en croissance. Même si la France réduit à la marge son déficit, elle est de loin la dernière de la classe européenne.

Selon Eurostat, d’après les premières estimations pour le mois d’août 2013, la zone euro a enregistré un excédent du commerce international de biens de 7,1 mrds d'euros avec le reste du monde, comparé à +4,6 mrds en août 2012. Le solde enregistré au mois de juillet 20132 s'établissait à +18,0 mrds, contre +13,8 mrds en juillet 2012. En août 2013 par rapport à juillet 2013, les exportations corrigées des variations saisonnières ont augmenté de 1,0% et les importations de 0,2%.

Pour l'Union européenne, les résultats du mois de juillet 2013 indiquent un déficit de 2,8 mrds d’euros, contre -14,9 mrds en août 2012. En juillet 20132, le solde était de +10,3 mrds, contre +1,2 mrd en juillet 2012. En août 2013 par rapport à juillet 2013, les exportations corrigées des variations saisonnières ont augmenté de 0,3% tandis que les importations ont diminué de 1,1%.

Les importations de l'UE28 en provenance de la plupart de ses principaux partenaires ont diminué en janvier-juillet 2013 par rapport à janvier-juillet 2012, à l'exception de celles en provenance de Turquie (+4%) et d’Inde (+1%). Les baisses les plus importantes ont concerné les importations en provenance du Japon (-17%), du Brésil (-14%), de Norvège (-11%) et de Corée du Sud (-9%). En ce qui concerne les exportations de l'UE28, les tendances sont plus disparates. Les plus fortes hausses ont été enregistrées pour les exportations vers la Suisse (+33%) et la Turquie (+7%), tandis que les baisses les plus marquées ont été observées pour celles à destination des États-Unis, du Japon et de l’Inde (-3% chacun).

L'excédent commercial de l’UE28 s’est fortement accru avec la Suisse (+50,1 mrds d'euros en janvier-juillet 2013, contre +23,5 mrds en janvier-juillet 2012) et a augmenté de façon plus modérée avec les États-Unis (+52,5 mrds contre +49,4 mrds), la Turquie (+17,4 mrds contre +15,4 mrds) et le Brésil (+4,5 mrds contre +0,4 mrd). Le déficit commercial de l’UE28 s'est réduit avec la Chine (-72,9 mrds contre -81,4 mrds), la Russie (-51,0 mrds contre -53,2 mrds), la Norvège (-24,2 mrds contre -32,0 mrds) et le Japon (-1,3 mrd contre -6,9 mrds).

S'agissant du commerce total des États membres, l’Allemagne (+114,4 mrds d’euros en janvier-juillet 2013) a affiché le plus fort excédent, suivie des Pays-Bas (+32,7 mrds), de l'Irlande (+22,3 mrds), de l’Italie (+18,3 mrds) et de la Belgique (+10,9 mrds). La France (-44,2 mrds) a accusé le plus fort déficit, suivie du Royaume-Uni (-38,0 mrds) et de la Grèce (-11,1 mrds).

L'amélioration de la situation commerciale est imputable à une réduction des importations en particulier dans les pays d'Europe du Sud et aussi à une reprise des exportations de la part de ces pays dont la compétitivité s'est améliorée. Par ailleurs, la demande intérieure étant faible, les capacités d'exportations en ont été accrues. Cette amélioration de la situation commerciale de la zone euro favorise l'appréciation de la monnaie par rapport au dollar au moment même où les Etats-Unis doivent gérer un shut down sans précédent.

Lire la note d'Eurostat
Enregistrer un commentaire