CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 2 avril 2013

Europe du Nord et Europe du Sud, deux continents en un pour le chômage


Eurostat a communiqué les résultats du chômage pour le mois de février. Il s'établit à à 12,0% au sein de la zone euro stable par rapport à janvier. La progression se maintient dans les pays frappés par la récession. Il y a une véritable divergence au sein de l'Union entre les pays de l'Europe du Nord et ceux du Sud reflétant la situation économique et le problème dette publique.

Au sein de l'Union européenne, il était de 10,9%, en hausse par rapport au taux de 10,8% du mois précèdent.

Dans les deux zones, les taux ont augmenté de façon significative par rapport à février 2012, où ils se situaient respectivement à 10,9% et 10,2%.

26,338 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage au mois de février dans l'Unions dont 19,071 millions dans la zone euro.

En un an, le chômage s'est accru de 1,805 million dans l'Union et de 1,775 million dans la zone euro.

Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Autriche (4,8%), en Allemagne (5,4%), au Luxembourg (5,5%) ainsi qu'aux Pays-Bas (6,2%), et les plus élevés en Grèce (26,4% en décembre 2012), en Espagne (26,3%) ainsi qu’au Portugal (17,5%). la France fait toujours un peu mieux que la moyenne avec un taux de 10,9 %.

Sur un an, le taux de chômage a augmenté dans dix-neuf États membres et a baissé dans huit. Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Grèce (de 21,4% à 26,4% entre décembre 2011 et décembre 2012), à Chypre (de 10,2% à 14,0%), au Portugal (de 14,8% à 17,5%) et en Espagne (de 23,9% à 26,3%).

Les baisses les plus marquées ont été observées en Lettonie (de 15,6% à 14,3% entre les quatrièmes trimestres 2011 et 2012), en Estonie (de 10,8% à 9,9% entre janvier 2012 et janvier 2013) et en Irlande (de 15,1% à 14,2%).

Le chômage des jeunes reste un problème majeur. Ainsi, en février 2013, 5,694 millions de jeunes de moins de 25 ans étaient au chômage dans l'UE27, dont 3,581 millions dans la zone euro. Par rapport à février 2012, le nombre de jeunes chômeurs a augmenté de 196 000 dans l'Union et de 188 000 dans la zone euro.

En février 2013, le taux de chômage des jeunes s'est élevé à 23,5% dans l’Union et à 23,9% dans la zone euro, contre respectivement 22,5% et 22,3% en février 2012. Les taux les plus bas en février 2013 ont été observés en Allemagne (7,7%), en Autriche (8,9%) et aux Pays-Bas (10,4%), et les plus élevés en Grèce (58,4% en décembre 2012), en Espagne (55,7%), au Portugal (38,2%) et en Italie (37,8%).

Eurostat souligne que le taux de chômage était de 7,7% aux États-Unis en février et de 4,2% au Japon en janvier.
Enregistrer un commentaire