CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 25 avril 2013

Assurance-vie, un premier trimestre correct mais à la recherche d'une nouvelle ambition

Après la publication du rapport de Karine Berger et Dominique Lefebvre qui proposait la relance de l'épargne longue investie en supports actions et obligations d'entreprise, les résultats de l'assurance-vie sur le premier trimestre confirment  qu'il n'y a pas de divorce entre ce produit et les Français mais qu'il y a moyen de faire mieux et plus pour soutenir les entreprises. 

L'assurance-vie a enregistré au mois de mars une collecte nette de 0,6 milliard d'euros. Sur le trimestre, la collecte nette est de 6,7 milliards d'euros. Sur la même période, le Livret A et le LDD ont collecté 16,05 milliards d'euros dont 2,79 milliards au titre du mois de mars.

La collecte brute a été de 9,8 milliards d'euros en hausse de 5 % par rapport à mars 2012. Depuis le début de l'année, le montant des cotisations perçues a été de 33,5 milliards d'euros en progression de 6 % depuis le 1er janvier. Sur un an, les cotisations demeurent en recul de 3 %.

Il faudra analyser les résultats sur le second trimestre pour analyser l'impact de la récession sur les épargnants. Le Gouvernement espère toujours une diminution de l'épargne pour soutenir la consommation. 

Par rapport à 2012, la rupture au niveau des résultats de l'assurance-vie s'explique par les prestations qui baissent de 12 % en mars 2013 par rapport à mars 2012 et de 20 % sur le premier trimestre par rapport au trimestre correspondant de 2012. Les prestations ont été de 9,1 milliards d'euros au mois de mars soit 800 millions de moins que la moyenne mensuelle de l'année dernière. Sur le premier trimestre, les prestations se sont élevées à 26,8 milliards d'euros. Sur un an, la chute est de 10 %. 

La diminution des rachats s'explique par la nette accalmie du marché de l'immobilier et par une normalisation de la situation financière de la zone euro. Les Français achetant moins de biens immobiliers ont une moindre nécessité de retirer de l'argent de leurs contrats d'assurance-vie.

Il faut noter que la part des unités de compte progresse avec 1,6 milliards d'euros soit 16 % des cotisations. Sur le premier trimestre, la part des UC est de 14 %. La baisse semble enrayée témoignant d'un retour de la confiance des épargnants vis-à vis des placements "actions".

L'encours de l'assurance-vie est de 1409,4 milliards d'euros en progression de 3 % sur un an. Pour mémoire, l'encours du Livret A et du LDD est de 358,7 milliards d'euros.

Les fonds euros représentent 1 390 milliards d'euros en provisions mathématiques et les supports en unités de compte 225,2 milliards d'euros soit 16 %.

Malgré des résultats encourageants sur les trois premiers mois, l'assurance-vie continue à moins collecter que le Livret A et le LDD qui sont des produits de court terme et d'épargne de précaution. Cette situation devrait renforcer la volonté du Gouvernement de soutenir l'épargne longue. 

Enregistrer un commentaire