CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mercredi 25 juillet 2012

L'industrie ne voit pas la vie en rose


Selon l'INSEE, au deuxième trimestre 2012, les demandes globale et étrangère adressées aux industriels a continué de se contracter.  Pour le troisième trimestre 2012, les perspectives demeurent sombres.



Évolution passée de la demande

 : Évolution passée de la demande
Au cours du deuxième trimestre 2012, le  taux d’utilisation des capacités de production perd un point par rapport au trimestre précédent. Il est inférieur de cinq points à son niveau moyen de long terme. Il y a plus d'entreprises en surcapacité qu'en sous-capacité.

Au niveau de l'emploi, selon les données fournies par les chefs d’entreprise,  le repli s'est poursuivi dans l’industrie au cours du deuxième trimestre 2012 . Au vu des anticipations des industriels, les effectifs pourraient continuer à ralentir.

 

Les effectifs de l'industrie manufacturière

 : Les effectifs de l'industrie manufacturière
En matière de rémunération, une augmentation de 0,5 % aurait été constaté au dernier trimestre. D’après les industriels, la durée hebdomadaire du travail est quasi stable au cours du deuxième trimestre avec une perspective à la baisse certainement en liaison avec la fin des exonérations sur les heures supplémentaires.

Les difficultés de trésorerie auraient augmenté d’un point par rapport au trimestre précédent. Le resserrement du crédit et les difficultés commerciales pourraient expliquer la situation.

Point positif, les entrepreneurs pensent  qu’au deuxième trimestre 2012, la compétitivité des industries françaises s’est améliorée tant sur le marché national qu’européen, mais qu’elle s’est légèrement dégradée sur le marché mondial. néanmoins, les perspectives générales d’exportation se sont contractées  et sont nettement inférieures à leur niveau de long terme.

Position de compétitivité

 : Position de compétitivité
   
Enregistrer un commentaire