CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 31 juillet 2012

La consommation atone au deuxième trimestre


Selon l'INSEE, malgré une  légère hausse des  dépenses de consommation des ménages en biens de  0,1 % en volume qui fait suite à une progression de 0,5 % en mai, sur l’ensemble du deuxième trimestre, ces dépenses se contractent  de 0,2 % après une stagnation au premier trimestre 2012.

Selon l'INSEE, la légère hausse des dépenses en juin s'explique par la progression des dépenses alimentaires qui compense le recul des dépenses en énergie.

Les dépenses en biens durables ont augmenté de 0,6 % en juin  après +0,3 % en mai. Malgré un léger recul en juin (–0,2 %, après +2,2 % en mai), dû au marché de l’occasion, les dépenses en automobiles ont enregistré un bon deuxième trimestre (+0,9 %, après –7,0 %).

Textile-cuir : en recul La consommation de textile-cuir diminue en juin (–1,7 %), après un mois de mai très dynamique (+9,3 %). Cette baisse pourrait être imputable au début tardif de la période des soldes. Sur l’ensemble du deuxième trimestre, elle recule plus fortement (–5,3 %, après +0,3 %).

 

La consommation totale de biens

 : La consommation totale de biens

Alimentaire et biens fabriqués

 : Alimentaire et biens fabriqués

Décomposition des biens fabriqués

 : Décomposition des biens fabriqués

Alimentaire : en hausse en juin

En juin, la consommation en produits alimentaires progresse (+1,0 %, après +0,1 % en mai). Elle recule de 1,3 % sur l’ensemble du deuxième trimestre, après +0,8 % au premier trimestre 2012.

La consommation des ménages en énergie baisse de nouveau en juin (–1,3 %, après –2,9 % en mai). Elle augmente sur l’ensemble du deuxième trimestre (+2,7 %, après +3,5 % au premier trimestre 2012) en raison des fortes dépenses de chauffage en avril.

L’évolution de mai est révisée en hausse de 0,1 point
L’évolution de la consommation en biens est maintenant estimée à +0,5 % en mai, au lieu de +0,4 % précédemment.

Cette révision est notamment imputable à l’intégration de nouvelles informations connues depuis lors, ainsi qu’à l’actualisation des coefficients de correction des variations saisonnières.

Énergie

 : Énergie  
Enregistrer un commentaire