CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mercredi 11 juillet 2012

Les dépenses de santé se stabilisent au sein de l'OCDE


L'OCDE dans sa dernière édition 2012 de la base de données santé souligne que les dépenses de santé ont progressé beaucoup plus lentement en  2010. Elles ont même baissé  en termes réels dans la quasi-totalité des pays de l’OCDE.

consulter  l’édition 2012 de la Base de données de l’OCDE sur la santé.

En effet, les dépenses de santé des pays de l’OCDE ont augmenté en moyenne de près de 5 % par an en termes réels au cours de la période 2000-2009. En 2010, la  croissance a été nulle.

Pour 2011, les premiers chiffres confirment la tendance.  L’arrêt de la progression des dépenses de santé en 2010 s’explique par un recul de 0.5 % des dépenses publiques, après une hausse de plus de 5 % par an en 2008 et 2009.

 


Accéder à l'ensemble des graphiques et données en Excel

En pourcentage du PIB, les États-Unis sont toujours en tête en matière de de dépenses de santé (17.6 %) ; viennent ensuite les Pays-Bas (12 %), la France et l’Allemagne (11.6 %). Le Mexique (6.2 %) et la Turquie (6.1 %) sont les pays qui consacrent à la santé la part la plus faible du revenu national. Au Japon, la proportion des dépenses affectées à la santé a augmenté sensiblement ces dernières années (9.5 % contre 7.6 % en 2000), atteignant désormais la moyenne de l’OCDE. Ce pourcentage a également enregistré une hausse en Corée (7.1 % en 2010, par rapport à 4.5 % en 2000).
Enregistrer un commentaire