CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 23 juillet 2013

la cagnotte du Livret A et du LDD marque le pas


Durant le 1er semestre 2013, le Livret A et le LDD ont collecté en net 21,58 milliards d'euros contre 12,65 milliards d'euros pour la même période en 2012. Ce résultat a été essentiellement réalisé dans les premiers mois dans la foulée des relèvements des plafonds de ces deux livrets.

Au mois de juin, la collecte nette du Livret A et du LDD a été de 0,49 milliard d'euros soit un peu près celle de mai (0,53 milliards d'euros). Elle est assez voisine de celle de juin 2012 (0,65 milliard d'euros). Ces résultats témoignent d'un retour à la normale que la prochaine baisse du taux devrait confirmer.

La collecte nette se partage entre les deux livrets (0,2 milliard d'euros pour le livret A et 0,22 pour le LDD). Depuis le début de l'année, le Livret A continue à faire la course en tête avec 15,15 milliards d'euros contre 6,43 milliards d'euros pour le LDD.

L'encours de ces deux produits est désormais de 364,2 milliards d'euros (265,2 milliards d'euros pour le Livret A et 99 milliards d'euros pour le LDD).

L'accord intervenue avec les banques au sujet des frais de collecte qui passeront de 0,5 à 0,4 % avec en contrepartie le retour aux banques de 30 milliards d'euros du fond d'épargne conclue un cycle agité pour l'épargne qui a été marqué par une envolée sans précédent de l'épargne réglementée, par une décollecte en 2012 de l'assurance-vie ainsi que par le recul de tous les placements longs à risque. Le contexte économique et financier jumelé au relèvement des plafonds du LDD (passage de 6000 à 12 000 euros) et du Livret A (passage de 15 300 à 22 950 euros) a contribué à cette allocation assez déséquilibrée de l'épargne française. A priori, le Gouvernement devrait prendre son temps avant d'opérer un nouveau relèvement.
Enregistrer un commentaire