CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mercredi 12 juin 2013

Avec des destructions d'emploi en baisse, François Hollande peut-il gagner son pari ?

Après une année 2012 marquée par une forte destruction d'emplois, 2013 semble commencer par un ralentissement en la matière. Un point bas de la récession est peut être atteint. Les entreprises ont adapté leur production à la donne du marché et celles qui ne sont plus rentables ont chuté en 2012. Cette situation aiderait à défaut François Hollande à ternir son pari de retourner la courbe du chômage avant la fin de l'année. Par ailleurs, l'année 2013 sera marquée par de très nombreux départs à la retraite du fait de l'adoption du dispositif du départ à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt et par le fait que le prochain relèvement de l'âge légal interviendra au 1er janvier 2014. De ce fait, environ 800 000 départs à la retraite sont attendus cette année ce qui améliorera le marché du travail à défaut d'améliorer les comptes des régimes vieillesse. 

Selon l'INSEE, l’emploi dans les secteurs marchands continue de se détériorer durant le premier trimestre 2013  mais plus lentement qu’au quatrième trimestre 2012: -8 300 postes après -41 200. Hors intérim, les pertes d’emplois marchands s’atténuent (-21 600 postes ce trimestre contre -32 500 au quatrième trimestre). Sur un an, le bilan reste sombre avec une perte de  109 000 postes (soit -0,7 %).

Dans l’industrie, l’emploi  continue de baisser avec - 0,4 % (-11 800 postes) au premier trimestre, au même rythme qu’au cours des précédents trimestres de 2012. Sur un an, l’industrie a perdu 38 000 postes (soit -1,2 %).

L’emploi dans la construction diminue au premier trimestre (-7 300 postes, soit -0,5 %) et sur un an, la construction a perdu 23 400 postes, soit -1,6 %.
Le secteur tertiaire ne progresse que grâce à l'intérim ; en effet, les effectifs intérimaires augmentent légèrement ce trimestre (+13 300 postes, soit +2,6 %). Sur un an, ils restent en baisse avec -41 800. L’emploi du secteur tertiaire hors intérim recule, en revanche avec -2 500 après -14 000 au quatrième trimestre. Au total, l’emploi dans le secteur tertiaire augmente de +10 900 après -22 700 postes. Ce secteur a perdu 47 600 postes sur un an (soit -0,4 %).

Emploi salarié des secteurs principalement marchands
Emploi salarié des secteurs principalement marchands
Enregistrer un commentaire