CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 14 mars 2013

Complémentaires, le contenu du pré-accord


Après de longues négociations, les partenaires sociaux ont réussi à s'entendre mercredi 11 mars. Les pensions Agirc Arrco seront revalorisées de 0,46 % au 1er avril. Cette revalorisation est inférieure à l'inflation constatée ces douze derniers mois d'un point. Par ailleurs, les partenaires sociaux se seraient engagés à pérenniser la désindexation en 2014 et 2015. Le Medef a accepté le principe d'une augmentation des cotisations de 0,1 point au 1er janvier 2014, et de 0,1 point supplémentaire le 1er janvier 2015. Les cotisations qui financent l'Agirc et l'Arrco sont acquittées à la fois par les salariés (à hauteur de 40 %) et les employeurs (60 %). Cela rapportera 1,1 milliard d'euros. Le Medef a renoncé à l'augmentation du taux d'appel qui n'ouvre pas de droits supplémentaires pour la retraite.

La mesure la plus forte et qui concernera les 11,5 millions de retraités du secteur privé repose bien sur la moindre progression des pensions. Pendant trois ans, leurs pensions complémentaires seront revalorisées d'un point de moins que l'inflation. cette mesure entre en vigueur dès le 1er avril 2013. L'économie est évaluée à 2 milliards d'euros.

Dans les faits, les retraites Arrco seront un peu mieux revalorisées à hauteur de 0,8 %, un peu plus quant celles de l'Agirc (réservées aux cadres) ne le seront que de 0,5 %. Cette désindexation par rapport à l'inflation est une première depuis 1990.

FO, la CFTC et la CFDT ont laissé entendre qu'ils signeraient le texte, ouvrant la voie à son entrée en vigueur permettant de fait l'application de l'accord. Les deux autres syndicats représentatifs, CGT et CGC, ne devraient pas signet.

Ce projet d'accord qui concerne 11 millions de retraités devra être entériné par les syndicats dans les prochains jours.
Enregistrer un commentaire