CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mercredi 15 mai 2013

La France entre officiellement en récession


Depuis un an, la France flirte avec la récession. Avec la publication es résultats de la croissance du premier trimestre par l'INSEE? c'est désormais officiel, la France est en récession avec le recul sur deux trimestres successifs du PIB. en effet, au premier trimestre 2013, le PIB en volume recule de nouveau avec  –0,2 %, après –0,2 % fin 2012. C’est la troisième baisse au cours des quatre derniers trimestres.
Toutes les composantes de la croissance sont en panne avec en particulier les dépenses de consommation des ménages qui baissent de 0,1 % au premier trimestre  après 0,0 % au 4ème trimestre 2012.
La formation brute de capital fixe (FBCF) totale, c'est à dire l'investissement, recule de 0,9 % après –0,8 %.
Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) baisse  de 0,1 point au premier trimestre 2013  après –0,1 point fin 2012.

Les importations sont quasi stables avec une légère progression de 0,1 % après –1,3 %. en revanche, et c'est plus inquiétant, les  exportations continuent de baisser avec –0,5 % après –0,7 %. En conséquence, le solde extérieur contribue négativement à l’évolution du PIB à hauteur de 0,2 point conte un impact positif de 0,2 point au quatrième trimestre.

Le comportement de stockage des entreprises contribue faiblement à l’évolution de l’activité avec une hausse de 0,1 point contre une contribution négative de 0,3 point fin 2012.

Au premier trimestre 2013, la production de biens et services baisse de 0,1 % après –0,4 %. La production de biens manufacturés diminue légèrement de 0,3 % après –2,2 % : les matériels de transport se contractent de –2,1 % après –5,4 % et dans l’agroalimentaire (–1,1 % après –0,1 %).

En revanche, la production de cokéfaction-raffinage rebondit (+5,6 % après –8,0 %). La production de services marchands stagne (0,0 % après +0,1 %) et l’activité dans la construction se replie de nouveau (–0,8 % après –0,9 %).

Le PIB et ses composantes
Le PIB et ses composantes
Enregistrer un commentaire