CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 6 janvier 2014

Epargner, épargner si je le peux


Selon un sondage Ipsos réalisé pour la banque ING Direct dans 12 pays européens, 91 % des Français interrogés souhaitent être "plus responsables financièrement" en 2014, ce qui les place en tête des autres européens .Cette étude a été réalisée en ligne auprès d'un échantillon national représentatif en France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Luxembourg, Autriche, Pologne, Roumanie, Turquie, et République Tchèque, entre le 24 octobre et le 14 novembre.

Pour les Français, les résolutions financières se concentrent principalement sur la réduction de leurs dépenses (38 %) et sur l'épargne (38 %). En revanche, le désendettement figure moins dans leur priorité (21 %) mais celui-ci est plus faible que chez nos voisins.

Plus de la moitié (55 %) des Français interrogés estiment que la crise a eu des conséquences négatives sur leurs finances personnelles au cours des trois derniers mois, ce qui est nettement plus que l'an passé à la même époque (46 %). A l'inverse, les autres Européens interrogés sont moins nombreux que l'année dernière à estimer que la crise a affecté leur épargne (41 % cette année contre 44 % fin 2012).

Les Français considèrent que leur épargne a été affectée ; plus du tiers des personnes interrogées en France (41 %) estiment que le montant de leur épargne a diminué en 2013, alors que les Allemands ne sont que 30 % à faire la même constatation.

Néanmoins, en fin d'année dernière, les Français ont puisé dans leur épargne pour maintenir leur niveau de consommation. Il a été noté une décollecte du Livret A et du LDD à hauteur de 5 milliards d'euros en trois mois. Le taux d'épargne a légèrement baissé au cours de l'année 2013.
Enregistrer un commentaire