CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 2 janvier 2014

Démographie, Paris, l'Ouest et le Sud toujours en tête


A quelques jours de la publication des premières évaluations démographiques de l'année 2013, l'INSEE a rendu public les données démographiques légales pour l'année 2011, données servant notamment de base pour le calcul des subventions. De 2006 à 2011, la population française s'est accrue de 1,7 million soit un gain annuel moyen de 350 000 habitants. Les quatre métropoles ayant le plus fort taux de croissance sont Rennes, Nantes, Bordeaux et Toulouse. A l'ouest, il faut noter que la population de Brest recule et tout comme celle du coeur de la Bretagne. Dans le Sud Ouest, Tarbes perd des habitants.En région Rhône-Alpes, il faut distinguer Lyon et les départements frontaliers qui enregistrent de fortes hausses à la différence de Saint Etienne qui perd des habitants. Dans le Sud, il y a des évolutions. La Côte d'Azur attire moins ; en revanche, Montpellier et Perpignan enregistrent des gains tout comme Ajaccio et Bastia en Corse.

Les villes du Nord et de l'Est enregistrent des pertes démographiques. C'est le cas d'Amiens, de Metz, de Nancy et de Reims. Dans le région Centre, Blois ou Bourges souffrent également.

L'Ile de France continue à attirer avec un gain annuel de 70 000 de 2006 à 2011. L'agglomération parisienne atteint désormais 12,3 millions d'habitants.
Enregistrer un commentaire