CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 6 janvier 2014

Optimistes, pas trop !


Selon un sondage IFOP pour Ouest France, seulement 30% des Français se déclarent optimistes, un record depuis la création de ce sondage en 1995. Par rapport à l'enquête du mois d'août, la baisse est de 14 points. Au début de l'année 2013, près de la moitié des Français interrogés se disaient encore confiants dans l'avenir.

Il faut remonter à 2005 pour retrouver un aussi faible moral de la part des Français. A l'époque, la France avait dit non au traité européen.

Les plus pessimistes sont les retraités (76%), les ouvriers (70%), les habitants de communes rurales (72%), et les sympathisants de l'UDI (83%), de l'UMP (82%) et du FN (77%).

Toutes catégories confondues, seuls les sympathisants du Parti socialiste se déclarent majoritairement optimistes (54%). Le recul de la confiance est plus faible en agglomération parisienne (42% d'optimistes) et chez les sympathisants EELV (41%). Parmi les catégories socio-professionnelles, l'optimisme est le plus élevé chez les professions libérales et les cadres supérieurs (37%).

Seules 13% des personnes interrogées disent ainsi faire confiance au gouvernement au sujet de l'augmentation du pouvoir d'achat et 20% concernant la lutte contre le chômage.

Par rapport à la précédente majorité, l'intégration des personnes issues de l'immigration (39%) et la lutte contre la pauvreté (27%) sont les deux seules catégories continuant à bénéficier d'un taux de confiance plus élevé.
Enregistrer un commentaire