CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 10 septembre 2012

La lettre de Generali Investments


Comme chaque semaine, retrouvez la lettre rédigée par les équipes de Generali Investmenst en France.

Les indices boursiers ont profité de l’euphorie suscitée après l’annonce de la BCE mais l’enthousiasme a été altéré par la mauvaise statistique de l'emploi aux Etats-Unis. La Banque centrale européenne (BCE) a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs, une décision sans véritable surprise pour les investisseurs mais lance un nouveau programme de rachat d'obligations dans le but de faire baisser les coûts de financement des Etats de la Zone Euro en difficulté et de rassurer les investisseurs sur le fait que l'euro est "irréversible". Le nouveau plan de rachat de dette, baptisé "Outright Monetary Transactions" (OMT), sera mis en oeuvre sur le marché secondaire et sera assorti de strictes conditions pour les pays bénéficiaires (le respect de leurs engagements budgétaires). Cette mesure vise à retrouver des spreads de taux d’intérêts que l'on observait avant le début de la crise grecque, jusqu'à ce que le doute s'installe chez les investisseurs sur la solvabilité des différents Etats membres. Juste après son annonce, les taux d'emprunt à long terme de l'Espagne et de l'Italie se sont détendus fortement. Néanmoins, une vive opposition au sein de la banque centrale allemande émerge, le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy n'a pour l'heure donné aucun signe de vouloir "s'abaisser" à solliciter l'aide de ses partenaires européens et enfin, la cour constitutionnelle allemande rendra sa décision sur la légalité du MES et du pacte budgétaire européen. Ceci, venant nuancer l’annonce de Mario Draghi, laisse subsister des craintes pour la Zone Euro. Les investisseurs attendent mercredi, le verdict du Tribunal constitutionnel fédéral allemand et jeudi, les conclusions du Comité Monétaire de la Banque Centrale américaine après les statistiques de l’emploi très inférieures au consensus.

Lire la lettre N°380 de Generali Investments
Enregistrer un commentaire