CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 6 mars 2012

Les revenus des indépendants en France

À la fin de l’année 2009, la France comptait environ  deux millions de personnes non-salariés (hors auto-entrepreneurs) dans l’ensemble des secteurs non agricoles. Ces non-salariés sont des  entrepreneurs individuels, professionnels libéraux ou des gérants majoritaires de sociétés. Ils  exercent une activité indépendante dans l’industrie, la construction, le commerce ou les services.


Fin 2009, 290 000 auto-entrepreneurs ont été  immatriculés, 40 % sont considérés comme inactifs, et les 60 % restants perçoivent en moyenne un revenu près de 13 fois inférieur à celui des autres non-salariés.


La répartition par secteur des non-salariés est la suivante :
  • services 55 %  contre 66 % pour les salariés,
  • commerce 19 % contre 13 %, hors métiers de bouche
  • la construction14 % contre 6 %
32 % des non-salariés sont des femmes, contre 48 % des salariés du public et du privé.


En 2009, le revenu moyen des non-salariés est de 34 190 euros .  Il s’élève à 38 510 euros si l’on exclut les rémunérations nulles ou négatives, qui concernent environ 11 % des non-salariés.


La moitié d’entre eux ont  un revenu inférieur ou égal à 18 960 euros et 10 % bénéficient d'un revenu supérieur à 81 510 euros.


les écarts sont plus importants chez les indépendants que chez les salariés. L’écart interquartile  des indépendants est de 6,1, quand il n’est que de 2,6 pour le revenu salarial des salariés.


Les revenus moyens sont les plus faibles dans les arts, spectacles et activités récréatives, les services personnels, l’enseignement ou les taxis. En revanche, les professionnels du droit et les pharmaciens sont les mieux rémunérés.


Lire l'étude de l'INSEE  
Enregistrer un commentaire