CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 20 mars 2012

La semaine économique et financière vue par Generali Investements

Comme chaque semaine, les équipes de Generali Investements décrypte les derniers évènements économiques et financiers dans leur lettre.

Lire la lettre N° 357

Bénéficiant d’une conjonction de facteurs favorables, les principales places financières continuent de progresser, revenant à leurs niveaux du printemps 2008. La crise européenne est passée au second plan et en l’absence d’actualité forte pour les entreprises, le sentiment des investisseurs a été renforcé par des statistiques macroéconomiques bien orientées. Cette semaine, l’amélioration du moral des investisseurs allemands a dépassé les attentes, tout comme les dépenses de consommation aux Etats-Unis. Outre-Atlantique encore, la Réserve fédérale a rassuré, mardi soir, par des déclarations plus encourageantes sur l’économie et a confirmé le maintien de taux directeurs bas. Dans le même temps, l’horizon se dégage sur le front de la crise de la Zone Euro, comme en témoigne le bon déroulement des émissions de dette souveraines (Italie, France, Espagne). L’aval accordé par le FMI au versement de l’aide à la Grèce (pour un montant de 28 milliards d’euros) a donné le coup de pouce final sur les marchés. En outre, suite au succès du programme d’échange de dette, l’agence de notation Fitch a remonté la note du pays de « défaut sélectif » à B-, avec perspective stable. Il ne manque finalement qu’une chose pour que le tableau soit complet : un retour franc et massif des grands investisseurs (gestionnaires d’actifs notamment). Car, jusqu’à présent, le rebond s’est fait dans des volumes limités. Cela n’a rien d’anormal en période de retournement des marchés mais la poursuite du mouvement ne se fera pas sans eux.

Lire la suite de la lettre
Enregistrer un commentaire