CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 6 février 2012

Les scénarios à éviter pour le bonheur des épargnants


Quelles sont les scénarios sur lesquels travaillent les professionnels du secteur financier et qui pourraient impacter les épargnants .

Le premier scénario concerne évidemment la défaillance d'un Etat avec le risque de dominos. Les institutions financières devront trouver les moyens d'enrayer un risque de panique et le cas échéant de solidifier leur fonds propres. Le problème grec est de moins en moins un problème car les institutions ont déjà provisionné plus de 50 % de la valeur de la dette. Le taux de 70 % est déjà acté et il ne fait guère de doute qu'il sera dépassé. La question est de savoir s'il y aura banqueroute avec le problème d'appel des couvertures (CDS). Evidemment, un problème sur un Etat de taille supérieur nécessiterait une action combinée de la Banque centrale européenne et des Etats membres plus forte.

Le second scénario est lié à une remontée rapide des taux d'intérêt. ce scénario est peu probable compte tenu de l'état de la conjoncture. Il pourrait néanmoins intervenir en cas de tension sur la dette publique. La rapide progression des taux entraînerait des mouvements sur l'épargne avec en outre une dépréciation des actifs des compagnies d'assurances.

Le troisième est lié à un éventuel retour de l'inflation générée par la progression des liquidités et par l'augmentation des cours de l'énergie et des matières premières.

Le quatrième pourrait être marqué par un processus de déflation à la japonaise qui pénaliserait l'épargne financière.

Le cinquième consiste à prendre en compte une augmentation des prélèvements obligatoires sur le patrimoine.

Enfin pour être optimiste, il faut également évoquer une sortie de crise rendue possible grâce au retour de la croissance aux Etats-Unis et à l'élargissement du marché intérieur chinois.
Enregistrer un commentaire