CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

samedi 5 novembre 2011

Le PERCO dopé par la la réforme des retraites de 2010


890 000 salariés ont souscrit un Plan d'Epargne Retraite Collective (PERCO) depuis sa création par la loi Fillon de 2003. En un an, la progression atteint 40 %. Cette augmentation est la conséquence du dispositif adopté dans le cadre de la loi Fillon qui prévoit que sauf avis contraire des salariés, 50 % de la participation est affectée au PERCO. 135 000 entreprises proposent un PERCO à leurs salariés (en hausse de 20 % en un an) et   sont donc concernées par cette mesure de versement implicite. L'encours au 30 juin 2011 atteint dans ces nouvelles conditions 4,8 milliards d'euros en hausse de 40 % sur un an.

La hausse des prélèvements et du forfait social décidé dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 risquent de freiner le PERCO comme les autres produits d'épargne retraite.



Du 1er janvier au 30 juin 2011, les flux d’alimentation du PERCO se sont élevés à 807 millions d’euros,
soit une progression de 21 % par rapport à la même période en 2010. Les versements proviennent à hauteur de :

- 32 % de la participation
- 13 % des versements volontaires des salariés
- 20 % de l'intéressement
- 35 % de l'abondement de l’entreprise

L’encours moyen détenu par chaque bénéficiaire est de 5.400 euros.

L’âge moyen de l’adhérent à un PERCO est de 46,5 ans. La proportion femmes/hommes reste stable à
40 %/ 60 %, qui correspond à leur répartition au sein de la population active du secteur privé.

Enregistrer un commentaire