CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 28 février 2013

La consommation en berne au mois de janvier


La consommation flanche en janvier après les fêtes. Ainsi au mois de janvier, les dépenses de consommation des ménages en biens reculent de 0,8 % en volume après une hausse de 0,2 % en décembre. Cette baisse s'explique en grande partie par le recul des achats d’automobiles.

Après un rebond en décembre (+3,6 %), les dépenses en biens durables  diminuent de 6,3 % au mois de janvier  en raison du fort repli des dépenses en automobiles. Ces dernières avaient progressé  de 5,6 % au mois de décembre  du fait d’achats anticipés de voitures relativement polluantes en prévision du renforcement du malus au 1er janvier 2013. La baisse  est forte au mois de  janvier avec -11,7 %. Avec les soldes, la consommation de textile, habillement et cuir augmente en janvier de 3,2 %, après –0,4 %.
En janvier, les dépenses de consommation en autres biens fabriqués restent stables (après +0,1 % en décembre). Les dépenses de quincaillerie-bricolage, notamment, sont atones.

[* Les volumes sont mesurés aux prix de l’année précédente chaînés de 2005 et corrigés des variations saisonnières et des effets des jours ouvrables (CVS CJO).]

La consommation totale de biens
La consommation totale de biens
Alimentaire et biens fabriqués
Alimentaire et biens fabriqués
Décomposition des biens fabriqués
Décomposition des biens fabriqués
Ce résultat confirme l'enracinement de la stagnation. La baisse du pouvoir d'achat en relation avec les augmentations d'impôt ne peut avoir que des conséquences sur le niveau de la consommation dans les prochains mois. 

Enregistrer un commentaire