CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

vendredi 22 juin 2012

Le Livret A poursuit son ascension à vitesse plus modérée

Selon la Caisse des Dépôts et Consignation, la collecte nette (dépôts moins retraits) sur le Livret A a atteint 10,42 milliards d'euros sur les 5 premiers mois de l'année contre 9,63 milliards d'euros sur la même période de 2011. La collecte nette a été en mai de 0,73 contre 2,53 milliards d'euros au mois d'avril. Au mois de mai 2011, la collecte avait été de 0,72 milliard d'euros. Les mois d'été enregistrent en règle générale une décrue de la collecte.

La collecte du Livret A et du Livret de Développement Durable au titre du mois de mai 2012 est positive avec + 0,54 milliard d’euros pour l’ensemble des réseaux.Sur les cinq premiers mois de l’année, elle s’élève en cumulé à + 12,00 milliards d’euros.L’encours total sur les deux produits.

Le Livret A pourrait battre le niveau atteint en 2011 voire battre le record historique de 2008, avec 18,7 milliards d'euros de collecte.

L'encours du Livret A était à la fin du mois de mai de 227,3 milliards d'euros. % à 2,25%. En revanche, le Livret de Développement Durable est en légère décollecte. Au total, les sommes déposées sur le Livret A et le LDD s'élèvent à 298,8 milliards d'euros.

Les bons résultats du Livret A peuvent s'expliquer par l'incertitude fiscale avant la présentation du projet de loi de finances rectificative pour 2012. Les Français continuent par ailleurs à jouer la sécurité et l'épargne de précaution compte tenu du contexte économique. Les annonces d'augmentation d'impôt incitent les contribuables à accroître leur épargne afin de conserver constant leur patrimoine et à disposer des ressources suffisantes pour faire face aux nouvelles contributions. La réduction des écarts de rendement entre les différents placements n'incitent pas les Français à rechercher d'autres placements que le Livret A.

Dans un tel contexte, la question du doublement du plafond devient un enjeu et une source de problèmes : déséquilibre de l'épargne et fragilsation du secteur financier, utilisation rationnelle des ressources collectées.
Enregistrer un commentaire