CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 28 juillet 2014

L'assurance-vie fait la course en tête

Si  le Livret A a enregistré une petite décollecte au mois de juin (130 millions d’euros), l’assurance-vie a connu une collecte nette de 1,2 milliards d’euros. Au cours du premier semestre, la collecte nette de l’assurance-vie a atteint 10,3 milliards d’euros (contre 2,38 milliards d’euros pour le Livret A). Lors du premier semestre 2013, la collecte nette de l’Assurance-vie s’était élevée à 8 milliards d’euros. Le mois de juin est le sixième consécutif de collecte positive.

 Le bon résultat du mois de juin s’explique, avant tout, par la diminution des rachats qui n’ont atteint que 8,8 milliards d’euros. En revanche, les cotisations brutes sont en très légère hausse en se rapprochant des 10 milliards d’euros (9,993 milliards d’euros).

 En revanche, les Français restent toujours assez prudents vis-à-vis des unités de compte qui n’ont représenté, au mois de juin, que 15 % de la collecte avec 1,5 milliard d’euros.
 L’encours de l’assurance-vie progresse  ainsi, à petite vitesse, vers  la barre symbolique des 1 500 milliards d’euros qui devrait être atteinte au cours de l’automne. En effet, l'encours est passé du mois de mai à celui de juin de 1 447 à 1 490 milliards d’euros. Le poids des unités de compte est désormais de 17 %.

 Les résultats du premier semestre confirment que l’assurance-vie demeure le premier placement des Français. La baisse annoncée du taux du Livret A ainsi que la diminution des prix de l’immobilier ont certainement incité les Français à revenir vers l’assurance-vie dont le régime fiscal, ces dernières années, n’a été qu’écorné.
Enregistrer un commentaire