CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 12 septembre 2011

L'OCDE réclame l'assainissement et des réformes structurelles

L'OCDE souligne que " la reprise de l’activité économique semble marquer le pas dans les grandes économies industrialisées, le commerce international et l’emploi pâtissant d’une baisse de confiance des ménages et des entreprises". Elle note, en revanche, que "La croissance reste forte dans la plupart des économies émergentes, bien qu’à un rythme plus lent".

« La croissance est en réalité beaucoup plus lente que nous le pensions il y a trois mois, et compte tenu du degré élevé d’incertitude entourant les perspectives, le risque d’une période de croissance négative au cours de la période à venir s’est renforcé » a déclaré Pier Carlo Padoan, Chef Économiste à l’OCDE, lors de la présentation de la dernière Évaluation intérimaire des perspectives économiques de l’OCDE.

La croissance économique dans les économies du G7 hors Japon restera à un taux annualisé de moins de 1 % au second semestre de 2011, a déclaré l’OCDE.

Dans le domaine budgétaire, l’OCDE affirme que, "pour rétablir la confiance, il est essentiel que les pays prennent des mesures pour réduire la dette".

L'OCDE demande des réformes structurelles. "Les programmes d’assainissement des finances publiques à moyen terme doivent néanmoins s’accompagner de réformes structurelles favorables à la croissance".

Un cadre budgétaire crédible pourrait, si nécessaire, permettre une relance budgétaire à court terme.Sans surprise, l'organisation internationale demande une amélioration de la gouvernance dans la zone euro en matières économique et fiscal".

Enfin, elle demande que "le processus de capitalisation des banques devrait être accéléré et la question du soutien de leur financement à court-terme résolue".
Enregistrer un commentaire