CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 7 juillet 2011

L'assurance à l'heure des pays émergents

la Chine, actuelle 6ème marché de l'assurance devrait atteindre la deuxième place d'ici 2 ans derrière les Etats-Unis. Le volume des primes a atteint 215 milliards de dollars en progression de 26 % en 2010 après une hausse de 14,6 % en 2009. Le taux de pénétration de l'assurance est de 3,8 % contre 8,6 % dans les pays développés ce qui permet de tabler sur une forte croissance dans les prochaines années. L'Inde et le Brésil constituent le 11ème et le 15ème marchés avec respectivement 78 et 64 milliards de dollars de cotisation en croissance de 4,9 % et 10,3 %. La Russie se classe 19ème avec 42 milliards de dollars de cotisation mais en recul de 0,6 %. Les pays émergents représentent 15 % du marché de l'assurance avec 650 milliards de dollars de primes et un taux de croissance de 10,9 % contre 1,4 % pour les pays développés. Les Etats-Unis ont enregistré un recul de 0,2 % avec 1 166 milliards de dollars de prime. le second marché, le Japon, n'a progressé que de 0,1 % avec 557 milliards de dollars de primes. Le 3ème, le Royaume-Uni, a reculé de 2,7 % à 310 milliards de dollars de cotisation. La France a connu, en 2010, une hausse de 2,1 % et une collecte de 280 milliards de dollars, permettant à notre pays de conforter sa place de 4ème devant l'Allemagne qui a enregistré une hausse de 3,9 % à 240 milliards de dollars de cotisations.
Au niveau mondial, le marché de l'assurance a progressé de 2,7 % à 4 339 milliards de dollars . la progression a été de 3,1 % pour l'assurance-vie et de 2,1 % en non-vie. En revanche, la rentabilité est restée faible pour les acteurs de la place.
Enregistrer un commentaire