CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 29 septembre 2014

Quand le livret A pleure, l'assurance-vie rit !!!!!


 L’assurance-vie a franchi au mois d’août la barre symbolique des 1500 milliards d’euros d’encours et représente 75 % du PIB de la France.

 Au mois d’août, l’assurance-vie a enregistré une collecte positive pour le 8ème mois consécutif avec un solde de 1,1 milliard d’euros. Le Livret A avait enregistré une décollecte de 480 millions d’euros.

 Compte tenu des vacances d’été, les cotisations et les prestations ont été faibles, respectivement 7,8 et 6,7 milliards d’euros contre 13,5 et 9,6 milliards d’euros au mois de juillet. Les cotisations sont néanmoins en progression de plus de 10 % par rapport à 2013. Les prestations sont, en revanche, en baisse de 2 %.

 La collecte nette atteint désormais sur les 8 premiers mois de l’année 15,3 milliards d’euros et pourrait atteindre sur 2014 environ 20 milliards d’euros ce qui effacerait les mauvais souvenirs de 2012, année durant laquelle la décollecte avait dépassé 6 milliards d’euros. A 15,3 milliards d’euros accumulés pour le mois d’août, l’assurance-vie fait déjà mieux que l’année dernière qui s’était soldée par une collecte positive de 10,7 milliards d’euros.

 L’assurance-vie bénéficie de la baisse du taux du Livret A à 1 % qui est intervenue au 1er août et de la déprime du marché immobilier. Les ménages ont tendance à revenir sur le placement assurance-vie en privilégiant un peu plus qu’auparavant les unités de compte et réduisent leurs rachats. Cette tendance devrait se poursuivre du fait de l’attentisme en matière d’immobilier et de la très grande prudence des ménages en ce qui concerne leurs dépenses. La baisse prévisible du rendement des fonds euros pour 2014, qui devrait se situer, en moyenne, autour de 2,6 % ne devrait pas trop avoir d’effet sur l’assurance-vie. Par ailleurs, la fin de l’année devrait voir la commercialisation des premiers contrats euro-croissance.





Enregistrer un commentaire