CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

samedi 6 août 2011

Les Etats-Unis perdent leur triple A : quelles conséquences ?

L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's a abaissé vendredi la note attribuée à la dette publique des Etats-Unis pour la première fois de leur histoire.

Leur note "AAA", la meilleure possible, a été abaissée d'un cran à "AA+", a annoncé dans un communiqué S&P, la première agence à prendre cette initiative.

La perspective a été maintenue à "négative", ce qui signifie que Standard and Poor's pense que la prochaine fois que cette note changera, ce sera pour être abaissée de nouveau.

Standard and Poor's a invoqué "des risques politiques" de voir le pays prendre des mesures insuffisantes contre son déficit budgétaire.

S&P avait prévenu dès avril qu'elle envisageait cet abaissement, au vu de la persistance d'un déficit budgétaire élevé et de la montée de la dette publique.

Le déroulement conflictuel des débats sur le budget dans les mois suivants, qui ont débouché mardi sur le relèvement in extremis du plafond légal de la dette publique, n'avait fait que rapprocher cette perspective.

"Le plan de rééquilibrage du budget sur lequel le Congrès et l'exécutif se sont récemment mis d'accord est insuffisant par rapport à ce qui, de notre point de vue, serait nécessaire pour stabiliser la dynamique à moyen terme de la dette publique", a expliqué l'agence.

Elle s'est dite "pessimiste sur la capacité du Congrès et du gouvernement à être capables de transformer leur accord de cette semaine en un plan de rééquilibrage plus large".

"Il y a des problèmes graves et fondamentaux dans l'analyse de S&P", a affirmé à l'AFP un responsable gouvernemental au courant des discussions, sous couvert de l'anonymat.

Les médias américains ont affirmé que la Maison Blanche avait sévèrement contesté les projections et calculs des analystes de S&P.

Les Etats-Unis étaient notés "AAA" par Standard and Poor's depuis la création de cette agence en 1941. La doyenne des agences de notation, Moody's, avait attribué un "Aaa" aux Etats-Unis dès 1917, qui tient toujours aujourd'hui.
Enregistrer un commentaire