CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

dimanche 5 juin 2011

Le Sud de l'Europe ne rime pas avec farniente

Selon une étude réalisée par Patrick Arthus pour Natixis et relayée par l'AFP, les Européens du sud travaillent beaucoup plus et parfois plus longtemps que les Allemands.


"Les Allemands travaillent beaucoup moins (sur l'année, sur leur vie) que les Européens du sud. Ils ne travaillent pas non plus plus intensément", souligne Patrick Artus.

La durée annuelle moyenne du travail d'un Allemand s'élève à 1.390 heures et est ainsi plus faible que celle d'un Grec qui atteint 2.119 heures ou celle d'un Italien qui est de 1.773 heures, d'un Portugais qui travaillle 1719 heures ou celle d'un Espagnol qui atteint 1.654 heures ou d'un Français, 1.554 heures (sources OCDE 2010).
"La performance de productivité par tête de l'Allemagne est dans la moyenne des pays du sud, celle de la productivité horaire est au-dessus de la moyenne mais pas meilleure que celle de la France ou de la Grèce", note Patrick Arthus.

Les départs effectifs à la retraite ne modifie pas réellement la donne sauf pour la France. En effet, les Portugais et les Espagnols travaillent respectivement en moyenne jusqu'à 62,6 et 62,3 ans, contre 62,2 ans pour les Allemands.
Les Grecs s'arrêtent de travailler à 61,5 ans. Seuls les Français (60 ans) et les Italiens (60,1 ans) partent actuellement en retraite deux ans plus tôt en moyenne que les Allemands.
La question ne porte donc pas sur la durée du travail sur l'ensemble de la carrière mais plus sur la productivité horaire et la qualité du travail effectié. Il est certain que les Allemands travaillent relativement eu mais ont une forte productivité comme d'ailleurs les Français.
Enregistrer un commentaire