CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 19 mars 2015

Le retour du plafond de la dette américaine

Avec le retour de la croissance, la diminution du chômage, nous avions oublié que les Etats-Unis étaient confrontés à un problème d'endettement Certes, depuis le mois de  février 2014, les démocrates et  les républicains avaient accepté de suspendre provisoirement l'obligation pour les Etats-Unis de maintenir leur dette publique sous un montant maximum fixé par la loi. 
Le compromis ayant expiré lundi 16 mars , les Etats-Unis sont désormais tenus de ne pas dépasser leur niveau actuel d'endettement, d'environ 18.300 milliards de dollars, tant que le Congrès n'aura pas formellement relevé ce plafond légal.
Dans l'attente d'un accord, le secrétaire au Trésor américain, Jacob Lew, a annoncé des mesures "exceptionnelles" permettant de respecter la loi La dernière grande crise budgétaire à cause de la dette date du shutdown du mois d'octobre 2013 avec à la clef des fermetures de services publics. C'est en raison des difficultés à trouver un accord au sein du Congrès que  l'agence Standard and Poor's à priver le pays de son "triple A" avait retiré son triple A aux Etats-Unis .
Un défaut de paiement ne menace toutefois pas immédiatement les Etats-Unis. Les liquidités en réserve et les "mesures exceptionnelles" devraient permettre de tenir jusqu'en octobre ou en novembre, a récemment estimé le Bureau du Budget du Congrès (CBO). Par ailleurs, le déficit budgétaire est passé en-dessous de la barre des 3 % du PIB. Néanmoins, la dette atteint près de 110 % du PIB.
Enregistrer un commentaire