CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 6 novembre 2014

Le Gouvernement et la tentation de l'étatisation des caisses complémentaires

Les régimes complémentaires des salariés, l'AGIRC et l'ARRCO, se sont créés à côté du régime général et de manière indépendante. Initialement, ce sont les cadres qui ne bénéficiaient que d'une faible couverture dans le cadre du régime de base qui ont pris l'initiative de monter l'AGIRC. Gérer de manière paritaire, l'AGIRC et l'ARRCO avaient réussi à maintenir une relative indépendance. Certes, les deux régimes avaient du accepter sans compensation la retraite à 60 ans. Par ailleurs, l'Etat a toujours été très vigilant en ce qui concerne les décisions prises dans le cadre des négociations au sein de ces deux régimes. Les difficultés financières actuelles et surtout à venir conduisent le gouvernement à s'immiscer dans la gestion de ces deux régimes. 


Le gouvernement souhaite que les Urssaf centralisent les prélèvements actuellement récupérés par les caisses Agirc et Arrco. En s'attaquant aux ressources au nom de la simplification, le Gouvernement évidemment tente de prendre le contrôle des caisses complémentaires. 

Le Premier Ministre, Manuel Valls, a  demandé au Haut Conseil d’envisager une « gouvernance d’ensemble des différents risques de la protection sociale », qui pourrait être « plus harmonisée et globalisée », notamment dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Il a écrit dans ce sens à la Président de ce Haut Conseil. 






Enregistrer un commentaire