CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

mardi 25 mars 2014

L'assurance-vie au mois de février, un bon cru mais attention cela ne fait pas le printemps

Au mois de février, la collecte nette de l’assurance-vie a atteint 2,4 milliards d’euros soit un très bon cru au regard des résultats de ces derniers mois. Il faut revenir au mois de décembre 2012 pour retrouver un résultat supérieur (3,6 milliards d’euros qui faisait suite à une série de mauvais résultats). Néanmoins, ce résultat doit être relativisé.

La collecte nette de février repose essentiellement sur une baisse des prestations qui n’ont atteint que 8 milliards d’euros contre 9,9 milliards d’euros au mois de janvier. Les prestations du mois de février sont inférieures de 750 millions à la moyenne de ces derniers 24 mois. Elles sont néanmoins supérieures à celles du mois de février 2013 où elles avaient atteint 8,6 milliards d’euros. Le mois de février est en règle générale un petit mois pour les prestations.

La collecte brute s’est élevée, de son côté, le mois dernier à 11,1 milliards d’euros contre 11,3 milliards d’euros en janvier. Cette collecte est en phase mais sans plus par rapport aux mois de février de ces dernières années.

Les unités de compte sont en recul en représentant 12,8 % de la collecte en février contre 16,5 % en  janvier et cela malgré la bonne tenue de la bourse qui avait gagné près de 6 % en février.
L’encours de l’assurance-vie a atteint 1478 milliards d’euros contre 1465 milliards au mois de janvier et 1411 milliards d’euros il y a un an.

Puiser moins sans épargner plus

Les Français n’ont pas choisi d’épargner plus mais de moins puiser dans leur bas de laine le mois dernier. Il y a une volonté de maintenir le niveau de son épargne. E revanche, comme le témoignent les résultats du Livret A et du LDD qui en février ont enregistré une légère décollecte, les Français ne disposent pas d’importantes liquidités à placer sur les supports quels qu’ils soient.

Le résultat de février ne saurait faire le printemps. Il est fort probable que les prestations et rachats progressent dans les prochains mois en fonction des échéances fiscales ou de la réalisation d’investissements immobiliers qui sont plus importants avec l’arrivée des beaux jours. L’assurance-vie devrait donc connaitre un régime de montagnes russes durant l’année 2014.
Enregistrer un commentaire