CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

lundi 4 août 2014

Les revenus et le patrimoine vus par l'INSEE

L'INSEE comme chaque année publie un dossier sur les revenus et le patrimoine des ménages français. Cette étude analyse des données datant pour les dernières de 2011. Il en ressort une stagnation des revenus et une progression des inégalités. 

En 2011, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux, le niveau de vie médian des personnes vivant dans un ménage de France métropolitaine est de 19 550 euros, soit 1 630 euros par mois . Ce montant partage la population en deux, la première moitié ayant moins et la seconde ayant plus. Par construction, tous les membres d’un même ménage ont le même niveau de vie : il correspond au revenu disponible du ménage divisé par le nombre d’unités de consommation de celui-ci. En 2011, le niveau de vie médian est stable en euros constants. Sous l’effet de la crise, il avait baissé en 2010 (– 0,5 %) après une progression faible en 2009 (+ 0,4 %). Auparavant, entre 2004 et 2008, il avait augmenté de 1,8 % par an en moyenne. Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 10 530 euros ; celui des 10 % les
plus aisées est d’au moins 37 450 euros, soit 3,6 fois plus.

En 2011,  après deux années de recul : la rémunération des produits de placements se redresse très fortement (+ 18,4 % en 2011 contre – 23,5 % en 2010), en lien avec la remontée des taux d’intérêt, les dividendes perçus par les ménages sont également très dynamiques avec une progression de + 10,3 % (contre – 1,7 % en 2010). Les revenus d’assurance-vie diminuent en revanche de 4,3 %. Or le patrimoine des ménages est très concentré au sein de la population. Les derniers résultats de  l’enquête Patrimoine 2010 montraient que, fin 2009, près de 20 % du patrimoine net était détenu  par le pour cent de ménages les plus fortunés.

Enregistrer un commentaire