CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 23 avril 2015

Résultats mars 2015 : l'Assurance-vie mène toujours la danse

RESULTATS DU MOIS DE MARS 2015

ASSURANCE-VIE CONTINUE SUR SA LANCÉE



Avec 2 milliards d’euros au mois de mars, l’assurance-vie enregistre son 15ème mois consécutif de collecte nette positive. Cette collecte s’inscrit dans la moyenne des derniers mois.

La collecte brute en s’élevant, au mois de mars, à 12 milliards d’euros est en phase avec les résultats des mois précédents tout comme les prestations qui ont atteint 10 milliards d’euros.

Les unités de comptes se sont élevées à 2,9 milliards d’euros soit 24 % de la collecte ce qui traduit une forte hausse par rapport à la période 2011 / 2013 où le taux était en moyenne de 13 %.

L’encours a atteint 1556 milliards d’euros à la fin du mois de mars continuant sa progression régulière.

Depuis plus d’un an, l’assurance-vie a donc retrouvé les faveurs des épargnants dont un nombre croissant, à la recherche de rendement, privilégient les unités de compte qui ne bénéficient pas de la garantie en capital. Les bons résultats des marchés financiers expliquent évidemment cette évolution aidée en cela par la volonté des assureurs de réduire leurs engagements dans le cadre des fonds euros.

L’assurance-vie profite toujours de l’atonie du marché immobilier et de la prudence des épargnants qui en début de ce cycle de croissance ne veulent pas s’engager dans des projets trop importants.

Dans ces conditions, l’assurance-vie devrait continuer de progresser dans les prochains mois  en conservant un rythme de croisière autour de 2 milliards d’euros de collecte nette. La poursuite du développement des unités de compte est conditionnée à la bonne tenue de la bourse. Or, après une hausse de plus de 20 % du CAC 40, il est fort probable que nous soyons entrés dans une petite phase de consolidation.

Hormis la gestion délicate de la baisse des taux dans le cadre des fonds euros, il n’y a pas de nuage actuellement dans le ciel de l’assurance-vie


Enregistrer un commentaire