CERCLE DE L'EPARGNE, DE LA RETRAITE ET DE LA PREVOYANCE

Le Cercle des Epargne, de la retraite et de la prévoyance est un centre d'études et d'information indépendant qui a pour objet de réaliser des études et d'informer les épargnants sur toutes les questions relatives à l'épargne, la retraite et la prévoyance

Il bénéfice de l'appui et de l'expertise d'un Conseil scientifique et du soutien d'AG2R La Mondiale

Pour plus de renseignements et pour tous les contacts presse, vous pouvez nous contacter au 06 13 90 75 48

jeudi 27 août 2015

Assurance-vie, les résultats de juillet : pas de trêve estivale en vue



Pas de trêve estivale pour l’assurance-vie


L’assurance-vie continue de bénéficier d’un fort vent porteur. Ce placement profite sans nul doute de la baisse du taux de rendement du Livret A. En effet, au mois de juillet, la collecte nette a atteint 3,4 milliards d’euros soit 1,4 milliard d’euros de mieux que la moyenne des six premiers mois de l’année. Le mois de juillet est, en règle générale, assez favorable à l’assurance-vie. Les épargnants effectuent des versements avant de partir en vacances, versements également nourris des éventuelles primes de fin de premier semestre. Même en pleine tourmente en 2012 comme en 2013, le mois de juillet s’était traduit par une collecte positive.

En 2015, la collecte brute s’est ainsi élevée à 12,9 milliards d’euros contre 11,1 milliards d’euros au mois de juin. Au mois de juillet 2014, les cotisations avaient été supérieures (13,6 milliards d’euros). Les prestations ou rachats sont restés mesurés en s’élevant à 9,5 milliards d’euros soit le même montant qu’en 2014.

Les unités de compte n’ont pas été pénalisées par les soubresauts de la crise grecque. Les cotisations en UC ont atteint 2,5 milliards d’euros contre 2 milliards au mois de juin.

L’encours de l’assurance-vie dépasse désormais 1572 milliards d’euros à fin juillet 2015.


L’assurance-vie fait que mieux que résister à la baisse des taux d’intérêt en jouant toujours sur la garantie de capital qu’elle offre avec les fonds en euros et les perspectives de rendement qu’ouvrent les unités de compte. Par ailleurs, le recul de l’investissement immobilier des ménages et le très faible rendement des produits de taux contribuent évidemment à la bonne santé de l’assurance-vie. D’ici la fin de l’année, ce produit devrait continuer à enregistrer une croissance correcte même si une amélioration est attendue pour l’investissement immobilier. 
Enregistrer un commentaire